U bent hier

Coronavirus - Gestion des déchets

En raison du Covid-19, certaines mesures doivent être prises quant à la gestion des déchets et ce, tant pour les professionnels que pour les particuliers. 
Vous trouverez ci-dessous les différentes mesures selon les publics cibles concernés. Celles-ci sont régulièrement mise à jour et suivent l’évolution des mesures fédérales. 

 

 

 

 

Citoyens & particuliers 

En ces temps de pandémie, le secteur de la collecte des déchets est un secteur essentiel pour assurer la salubrité publique et par respect des travailleurs/ses du secteur, il est donc demandé de respecter scrupuleusement les consignes suivantes.

Certaines collectes porte à porte des déchets sont supprimées

Update 31/03/2020

  • En raison d’un manque exceptionnel d’effectifs dans les services de collecte et de nettoiement lié à la crise du Covid-19, Bruxelles-Propreté n’est momentanément pas en mesure d’assurer la collecte des sacs bleus et jaunes séparément de la collecte des sacs blancs. Raisons pour lesquelles, Bruxelles-Propreté invite les habitants, qui en ont la possibilité, à ne pas sortir leurs sacs bleus (emballages PMC) et les sacs jaunes (papier/cartons).
  • Restez informés des actualités liées à la collecte des déchets via le site web de Bruxelles Propreté.

Mesures concernant les sacs poubelles & le tri des déchets 

Update 06/05/2020

  • Les déchets de masques et autres équipements individuels (gants…) ne peuvent se retrouver ni dans les sacs papier/cartons (jaunes), ni dans les sacs PMC (bleus) et doivent être placés dans les sacs déchets résiduels (sacs blancs ou container noir). Dans le cas où vous utilisez un container, ces déchets doivent être préalablement mis dans un sac fermé.  
  • Les mouchoirs jetables ne peuvent se retrouver ni dans les sacs papier/carton (jaunes), ni dans les sacs déchets organiques (oranges), ni dans les composts collectifs mais doivent être placés dans les déchets résiduels (blancs) au même titre que les masques et les gants de protection.
  • Les lingettes désinfectantes, même biodégradables, ne peuvent pas être jetées dans les wc’s et doivent être placées dans les sacs blancs.
  • Les sacs doivent être complètement fermés pour qu'aucun déchet ne puisse sortir du sac.
  • Le sac ne doit être rempli qu’aux ¾ en laissant le moins d’air possible et permettant une bonne manutention par le personnel de collecte. 
  • Les déchets collectés dans les conteneurs doivent au préalable être disposés dans un sac fermé.

Limiter les apports de déchets y compris aux recyparks

Update 30/03/2020

  • Les recypark restent ouverts, ainsi que différents points de collecte pour les piles (BEBAT), les huiles usagées (Olioboxes), électroménagers (Recupel), déchets dangereux des ménages (Proxychimique), etc.
  • Les opérateurs de collecte invitent la population à limiter leurs apports  et si possible à les garder à domicile pour éviter les engorgements potentiels vu le manque de personnel.

Garder chez soi les objets à donner jusqu’à la fin du confinement. Dons pour réemploi dans l’économie sociale : vêtements, mobiliers, jouets etc.

Update 27/03/2020

  • Les entreprises d’économie sociale doivent faire face à une pénurie de main d’œuvre pour la collecte ainsi qu’à une fermeture temporaire des marchés de seconde main en Belgique et à l’étranger.
  • Il est demandé aux Bruxellois de conserver chez eux les vêtements, mobilier ou tout autre objet réemployable habituellement confiés aux entreprises d’économie sociale ( Les Petits Riens, Oxfam-Solidarité, Terre, la Poudrière, Emaüs etc.) jusqu’à la fin du confinement.
  • Bon à savoir : Certain opérateurs ont déjà scellé leurs bulles à vêtements pour éviter des débordements et des problèmes de propreté publique.

Ramassage de déchets sauvages par des particuliers

Update 27/03/2020

  • Les actions de ramassage de déchets sauvages en groupe sont bien entendus suspendues au vue des mesures de confinement et distanciation sociale prises dans le cadre  du Covid19. En revanche, ramasser des déchets de temps en temps seul ou avec votre famille pendant votre promenade n'est pas considéré comme une "action de ramassage". A condition que vous preniez les mesures de sécurité nécessaires (ne rien toucher, utiliser la pince et mettre des gants) et que vous gardiez une distance suffisante.

Toutes les recommandations en matière de Zéro Déchet prévalent d’autant plus en cette période. Les conseils sont disponibles dans notre thématique Zéro déchet.

Le Zéro Déchet même bloqué à la maison, c’est possible et à tester !

Update 31/03

Suivez les vidéos des ambassadeurs du Zéro Déchet. Ces bruxellois partagent leurs astuces pour vivre zéro déchet même en temps de confinement. Réduire ses déchets, c’est aussi une bonne façon de soulager le personnel qui collecte nos déchets en ses temps de Covid-19. 

Toutes les recommandations en matière de Zéro Déchet prévalent d’autant plus en cette période. Les conseils sont disponibles dans nos pages consacrées au zéro déchet

Activité de soins de Santé – Collecte des déchets spéciaux de soins de santé 

Update 01/04/2020

Il existe un risque imminent de pénurie des conditionnements spécifiques habituellement utilisés pour l’emballage des déchets  spéciaux de soins de santé. Les propriétés réglementaires de ces conditionnements sont incluses au point 4 de l’Annexe IV de l’Arrêté du 23 mars 1994 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale relatif à la gestion des déchets résultant d'activités de soins de santé. 

Vu la situation exceptionnelle et la nécessité d'éliminer au plus vite les déchets spéciaux d’activité de soins potentiellement contaminés par le coronavirus, les dispositions suivantes sont d’application jusqu’à la levée des recommandations émises par le Conseil national de Sécurité. 

Les dispositions ci-après ne concernent que les déchets spéciaux provenant des unités de soins Covid-19. Les déchets spéciaux provenant des autres unités de soins doivent continuer à être conditionnés conformément à la législation en vigueur. 

1)    Conditionnements autorisés

Toutes les mesures doivent être prises pour que les récipients ne puissent pas être ouverts facilement. En particulier, les fûts de remplacement précités au point d) doivent être fermés par un anneau de verrouillage ou une fermeture équivalente.

Il est nécessaire de consulter les exploitants des installations d’incinération (centres de traitement de ces déchets) afin de s’assurer que les procédures actuelles d’incinération puissent être conservées, particulièrement pour les fûts précités au point d).

Pour l’ensemble des conditionnements, il est demandé d’assurer l’étiquetage des emballages avec l’inscription bilingue et bien lisible « Déchets spéciaux d’activités de soins – infectieux – à incinérer » « Speciale afvalstoffen afkomstig van activiteiten inzake gezondheidszorg – infectieus – te verbranden » ainsi que les coordonnées du producteur et le symbole pour substances infectieuses :

Symbole pour substances infectieuses

Ces dispositions ne préjudicient en rien des autres dispositions qui sont ou pourraient être émises par le SPF Mobilité.

2)    Classification des déchets produits dans les unités « Covid-19 »

Il est admis que les déchets de soins suivants peuvent être considérés comme des déchets non spéciaux : 

  • équipement de Protection Individuelle (EPI) non souillés tels que gants, masques, tabliers, charlottes ;
  • déchets alimentaires ;
  • rideaux jetables ;
  • déchets de papier et carton, y compris les papiers et les magazines du patient et à l’exclusion des mouchoirs ;
  • déchets de matériaux d'emballage.

Ces déchets peuvent être gérés (conditionnés, collectés et traités) comme des déchets non spéciaux, conformément à la législation en vigueur

Les autres déchets de soins des unités « Covid-19 » sont considérés comme des déchets spéciaux et doivent être gérés comme tels.

Professionnels & Entreprises 

Mesures concernant les sacs poubelles & le tri des déchets

Update 06/05/2020

  • Les déchets de masques et autres équipements individuels de protection (gants, …) provenant d'entreprises extérieures au secteur médical ou de la santé ne peuvent se retrouver ni dans les sacs papier/cartons (jaunes), ni dans les sacs PMC (bleus) et doivent être placés dans les déchets résiduels. Dans le cas où vous utilisez un container, ces déchets doivent être préalablement mis dans un sac fermé.  
  • Les mouchoirs jetables ne peuvent se retrouver ni dans les déchets de papier/carton (jaunes), ni dans les déchets organiques (oranges) mais doivent être placés dans les déchets résiduels au même titre que les masques et les gants de protection.
  • Les lingettes désinfectantes, même biodégradables, ne peuvent pas être jetées dans les wc’s et doivent être placées dans les déchets résiduels.
  • Les sacs doivent être complètement fermés pour qu'aucun déchet ne puisse sortir du sac.
  • Le sac ne doit être rempli qu’aux ¾ en laissant le moins d’air possible et permettant une bonne manutention par le personnel de collecte. 
  • Les déchets collectés dans les conteneurs doivent au préalable être disposés dans un sac fermé. 

Port du masque pour votre personnel

Update 06/05/2020

Commerces Alimentaires Vrac & Zéro Déchet 

Update 24/03/2020

Les commerces alimentaires qui vendent en vrac restent ouverts, au même titre que les autres commerces alimentaires.  L’AFSCA a créé un FAQ spécifique pour répondre aux questions liées aux emballages, consultable en ligne.

Existe-t-il un risque d'infection par le biais d’un contact avec des emballages ?

AFSCA :

  • Comme pour d’autres surfaces, le virus peut être brièvement présent sur ce type de surface. Ce risque existe mais il est beaucoup plus faible que lors d’un contact direct avec une personne infectée.
  • Lors de vos achats, il est important de ne toucher que ce dont vous avez réellement besoin, surtout s'il s'agit de denrées alimentaires non emballés.
  • Le message reste de se laver régulièrement et soigneusement les mains. Dans tous les cas, il est logique de se laver les mains immédiatement après avoir fait des courses.

Comment peut-on empêcher la contamination des emballages ?

AFSCA :

  • Le risque d’infection par le biais d’emballages est beaucoup plus faible que lors d’un contact direct avec une personne infectée. Il faut néanmoins prendre toutes les précautions nécessaires afin d’empêcher toute contamination par le biais d’emballages. Et cela est possible en appliquant de manière stricte les recommandations et les obligations existantes en matière d'hygiène personnelle, d’hygiène des denrées alimentaires et d’hygiène au travail ainsi qu’en nettoyant et désinfectant régulièrement les surfaces et les objets inertes.
  • Voir également Recommandations adressées aux entreprises de la transformation alimentaire.

Un consommateur peut-il se rendre au magasin avec ses propres emballages/contenants (par ex. bocaux) ?

AFSCA :

  • L’utilisation de ses propres emballages, tels que les sacs pour fruits et légumes en libre-service, peut continuer à se faire. Comme toujours, une bonne hygiène de l'emballage reste essentielle.
  • L’utilisation des propres contenants des consommateurs chez les bouchers, boulangers, traiteurs,... est pour l’instant déconseillée afin d’éviter la propagation du virus. Les contenants des consommateurs pourraient être un transporteur du virus et infecter le boucher, le boulanger, le traiteur….

Peut-on encore vendre des denrées alimentaires en vrac ?

Afsca :

  • Oui. Il convient d’accorder une attention particulière à une bonne hygiène des mains. Il faut éviter de toucher des denrées alimentaires non emballées.
  • Si un consommateur touche une denrée alimentaire non emballée, il doit acheter le produit.
  • Les denrées alimentaires non emballées qui ont été touchées ne peuvent plus être vendues à d’autres consommateurs.
  • Lors de l’utilisation de louches, de distributeurs… une bonne hygiène est importante. Les louches ou ustensiles peuvent être des vecteurs du virus.

L’association professionnelle des magasins qui vendent en vrac, le « Réseau Vrac » donne également quelques recommandations pour les magasins de vrac sur son site web.

Composts de quartier 

Update 09/04/2020

Les composts collectifs sont des lieux communs pour de nombreuses personnes. Pour éviter toutes propagations, il est recommandé:

  • de respecter scrupuleusement les règles de distanciation sociales du SPF santé
  • l'utilisation de gants, que ce soit en plastique fin ou de travail,
  • de ne pas mettre de mouchoirs souillés au compost, ceux-ci doivent aller dans le sac blanc
  • de se laver les mains dès le retour chez soi.
  • la désinfection des manches d'outils avant et après leur utilisation,
  • de laisser le couvercle ouvert du bac où l'on dépose les déchets (pour éviter le contact commun avec le couvercle lors de son ouverture/fermeture),
  • d’éviter de déposer vos déchets organiques au compost de quartier si vous ou un membre de votre foyer est contaminé. En cas de doute, privilégiez le sac orange.
  • de reporter les opérations collectives de tamisage et retournement 

Les gestionnaires/bénévoles qui veulent fermer un site provisoirement sont libres de le faire.

Ces recommandations ne sont pas obligatoires à partir du moment où les règles du SPF Santé sont respectées. Celles-ci pourront évoluées en fonction des évènements.

Datum van de update: 12/05/2020