U bent hier

Quantité

La surveillance piézométrique ou surveillance quantitative a pour objet d’évaluer l’état quantitatif présent et d’évaluer la tendance à moyen et long terme.

Bruxelles Environnement assure une surveillance piézométrique ou quantitative, c’est-à-dire un suivi (automatisé ou manuel) des niveaux piézométriques au droit de 59 piézomètres de contrôle soit :

 

 

 

  • 29 ouvrages crépinés dans la masse d’eau souterraine des sables du Bruxellien et de l’Yprésien BR05 ;
  • 4 ouvrages crépinés dans la masse d’eau souterraine de l’Yprésien (Région des Collines) Br04 ;
  • 8 ouvrages crépinés dans la masse d’eau souterraine des sables du Landénien BR03 ;
  • 4 ouvrages crépinés dans la masse d’eau souterraine du Socle (en zone d’alimentation) BR02 ;
  • 6 ouvrages crépinés dans la masse d’eau souterraine du Socle et du Crétacé BR01 ;
  • 5 ouvrages crépinés dans l’unité hydrogéologique UH/RBC_1 Système aquifère du quaternaire ;
  • 2 ouvrages crépinés dans l’unité hydrogéologique UH/RBC_7 Système aquitard des sables et argiles de Kortrijk;
  • 1 ouvrage crépiné dans l’unité hydrogéologique UH/RBC_8b Aquiclude des argiles du Landénien;

De plus, des mesures des débits de 11 sources liées à la masse d’eau souterraine des sables du Bruxellien et de l’Yprésien BR05 sont périodiquement ou ponctuellement réalisées.

Jaugeage du débit de la source de l’Empereur en Forêt de Soignes, émergence de la masse d’eau souterraine des sables du Bruxellien et de l’Yprésien - Photo A. Lietar, 2012

Datum van de update: 25/02/2020